Accueil > Réalisateurs > Raya Martin

Raya Martin

Né en 1984, Raya Martin vit à Manille aux Philippines. Élevé dans un milieu artistique (son père, écrivain, travaille alors pour le principal éditeur local de littérature enfantine), il s’intéresse d’abord au cinéma philippin et au cinéma de genre, avant de découvrir les avant-gardes américaines (Andy Warhol, Stan Brackhage, Maya Deren, Kenneth Angerâ...). Il assiste quelques temps le cinéaste expérimental Kidlat Tahimik et se lie d’amitié avec Lav Diaz. En 2004, son court-métrage The Visit obtient le prix du Jeune cinéma au festival international Cinemanila. L’année suivante, en même temps qu’il obtient son diplôme à l’University of the Philippines Film Institute, il présente son premier long-métrage, The Island at the end of the world au festival du documentaire de Yamagata et au Festival International du Film Digital.Mov., où il obtient le prix du Meilleur documentaire.
Son premier long-métrage de fiction, A Short film about the Indio Nacional (or The Prolonged sorrow of the Filipinos), entame une série de films sur les luttes d’indépendance nationale. Il est soutenu par le Fonds Hubert Bals du Festival International de Rotterdam, sélectionné dans plus de dix festivals à travers le monde, remporte en 2006 le prix Lino Miccichè au Festival International du Film de Pesaro (Italie), et sort dans les salles françaises en juillet 2008.
Figure de proue du nouveau cinéma philippin, Raya Martin est le premier cinéaste de ce pays à entrer la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes, où il commence à concevoir la suite d’Indio Nacional, Independencia. Entre temps, il réalise plusieurs documentaires, fictions et films expérimentaux, parmi lesquels Autohystoria en 2007 (qui lui vaut de recevoir les prix de Meilleur film et de Meilleur réalisateur à Cinemanila, ainsi qu’une mention spéciale au FID Marseille) et Possible lovers (sélectionné aux festivals de Buenos Aires et FID Marseille). Il attaque également une trilogie sur le cinéma avec Now showing, présenté en 2008 à la Quinzaine des Réalisateurs, suivi de Next attraction, projeté à Rotterdam et récompensé du Grand prix du jury à Cinemanila.
Le Festival International du Cinéma Indépendant de Buenos Aires, le Festival International du Film de Las Palmas de Gran Canaria, et le Cinéma du Réel à Paris ont organisé une rétrospective de ses oeuvres. En 2009, Independencia est choisi par le 62e Festival de Cannes en sélection Un Certain Regard. Il y présente également en séance spéciale Manila, co-réalisé avec Adolfo Alix Jr, hommage à deux classiques du cinéma philippin (Jaguar de Lino Brocka etManila by Night d’Ishmael Bernal)mettant en scène la star Piolo Pascual... Second cinéaste à recevoir une bourse du prestigieux  Artists Award accordé par le Centre Culturel philippin, Raya Martin prépare actuellement sa première exposition à Manille.

Filmographie

Independencia

(2009) 77min, Fiction
Sélection Officielle Un Certain Regard Cannes 2009


Manila

(2009), Fiction
Sélection Officielle Déances Spéciales Cannes 2009


Next Attraction

(2008) 90 min, Fiction
Prix du Grand Jury, Festival Cinemanila, 2008


Now Showing

(2008) 291 min, Fiction
Festival de Cannes 2008, 40e Quinzaine des Réalisateurs
Festival International du Film de Bangkok, Thaïlande – ASEAN Competition
Festival de Turin, Italie
Festival du Film de Rotterdam 2009
10e Festival de Cinemanila
Festival de Copenhagen


Possible Lovers

(2008) 90 min, Fiction
FID Marseille
Festival International du Cinéma Indépendant de Buenos Aires


Track Projections

(2008) 6 min, Experimental
Clôture du Festival (Programme Seawave), Festival International du Film Cinemanila
Festival International de Cinéma Indépendant de Buenos Aires
Las Palmas, Festival International du Film des Grandes Canaries


Autohystoria

(2007) 96 min, Fiction
Meilleur Film et Meilleur Réalisateur (Digital Lokal), Festival International du Film Cinemanila
Mention Spéciale, FID Marseille
Festival International du Film de Rotterdam
Festival International du Film de Hong Kong
Festival International de Turin, Italie
Festival International du Film Contemporain de Mexico
Festival du Film Documentaire Punto de Vista de Navarra
Festival International du Film d’Underdox
Festival du film sur les Droits Humains de Zagreb


Long Live Philippine Cinema !

(2007) 6 min, Fiction
Festival International du Film de Rotterdam


Life Projections

(2006) 4 min, Fiction
Festival International du Film de Rotterdam


Short Film About The Indio Nacional

(2006) 95 min, Fiction
Meilleur Film, Festival du Film de Pesaro
Film de clôture, Festival du Film de Cinéma d’Isola
Festival International du Film de Rotterdam
Viennale
Festival International du Film de San Francisco
Festival International du Film de Hong Kong
Festival International du Film de Singapour
Festival International du Film d’Athènes
Festival International du Film de Belfort
Festival des 3 Continents de Nantes
Festival International du Film des Flandres
Festival International du Film d’Edmonton
Festival International du Film de Budapest
Festival International du Film Indépendant de Bruxelles
Festival International du Film de Valdivia


How To Disappear Completely


Festival National du Film du Danemark
Festival International du Film Contemporain de Mexico


The Island at the End of the World

(2005) 109 min, Documentaire
Meilleur Documentaire, Festival International du Film Digital
Festival International du Film Documentaire de Yamagata
Festival du Film de Cinéma d’Isola


The Visit

(2004) 12 min, Court-métrage
Young Cinema Award, Festival International du Film de Cinemanila
Festival International du Film de Singapour
Paris Tout Court
Festival Thaïlandais du Court-Métrage
Festival International du Film des Emirats

Haut de page